Sauveur MULWANA plaide pour la fusion de toutes les associations parlant au nom des Yira-Nande

Publié le: 18/09/2017 à 14h38min42s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Cet ancien président du Kyaghanda Yira appelle ses compères à dialoguer sincèrement afin de créer un seul cadre répondant au nom des Yira-Nande sous un même texte juridique en RDC. Selon lui, il est urgent que les membres de la communauté Yira-Nande se retrouvent pour renforcer leur union interne et leur solidarité.

Sauveur MULWANA a fait cette invitation dans une correspondance portant comme objet « Interpellation ». Ce document a été mis à la disposition de la presse ce samedi 16 septembre 2017 avant que l’auteur n’explique son contenu aux chevaliers de la plume. Il s’adresse particulièrement au Président du Conseil Culturel du Kyaghanda Yira/Butembo, au Président du Kyaghanda Yira-Nande de Kinshasa et au Président du Kyaghanda Nande de Goma. IL avertit que cette diversité des Vyaghanda engendre progressivement une guerre froide de division dans la communauté Yira-Nande et une faiblesse qui fragilise ses valeurs. L’avenir de cette communauté ne doit pas être ainsi hypothéqué, interpelle Sauveur MULWANA.

« D’abord sur le plan juridique, dans la communauté Nande, nous avons plusieurs associations avec des bases juridiques différentes. Cela ne nous facilite pas la collaboration et l’efficacité dans les projets, dans les décisions, dans l’orientation de la jeunesse, futurs membres de la communauté. Il y a une sorte d’hypocrisie, ça je dois le dire. Les membres non actifs dans les Vyaghanda croient ces derniers collaborent. La réalité c’est autre chose.  Les Vyaghanda sont à la base de beaucoup de faiblesse sur l’inefficacité de la communauté dans des décisions engageant la communauté en général. Je souhaiterais que tous les Vyaghanda puissent se réunir et créer un cadre pour permettre à la communauté d’avoir un interlocuteur, mais aussi de surmonter nos faiblesses et montrer clairement que nous sommes désormais unis », a-t-il conseillé.

Notons que Sauveur MULWANA s’est déchargé de la présidence du Kyaghanda Yira au Niveau local, il y a près d’une année. Selon lui, sa démission n’avait de corrélation avec un quelconque problème. 

« Même si j’avais démissionné, je ne pouvais pas me taire aujourd’hui devant le risque que court ma communauté dont je reste membre. Raison de cette interpellation », explique Sauveur MULWANA.


Publié le: 18/09/2017 à 14h38min42s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur