Prise et vêture d’aubes pour les petits chanteurs de la Paroisse REGINA CAELI de LUKANGA

Publié le: 11/11/2017 à 16h59min36s

Par Radio Moto Butembo-Beni

45 petits chanteurs étaient à l’honneur samedi 11 novembre. Les cérémonies relatives à cet acte d’engagement ont été modérées par l’abbé George MAFIKA, accompagnateur spirituel des petits chanteurs. C’était au cours de l’Eucharistie présidée par le curé de la paroisse de LUKANGA.

L’Abbé Benjamin MUGHENZE a indiqué aux heureux du jour que l’essentiel n’est pas d’être bien vêtu en aube mais de respecter ses engagements. L’officient de la messe a ajouté que la voie qu’ils ont choisie mène à la Sainteté. C’est pourquoi l’abbé Benjamin MUGHENZE a demandé aux nouveaux chanteurs  de ne pas mélanger le sacré avec l’impur. Une façon de les appeler à adopter un comportement responsable dans la société.

« Mon cher ami, mon cher fils, ma chère fille, si et seulement si tu gardes la fidélité, si tu restes fidèle à ton engagement, tu verras que tout ira de soi. Mais si tu t’embrouilles là, rien ne marcheras. Ici je disais que ça vous concerne particulièrement parce que vous vous engagez comme chantre. Si vous restez fidèle à cet engagement-là, vous serez libre devant Dieu et devant les hommes, Alléluia », a-t-il conseillé.

 

Parlant des séances de répétition, l’abbé Benjamin a exhorté les petits chanteurs à ne pas les utiliser comme échappatoire pour justifier leur absence dans le toit parental. Au terme de son homélie, le président de l’eucharistie a noté que chanter signifie évangéliser, prier et se détendre.

« Vous allez quitter votre parcelle, et dire : « je vais à la répétition », comme vous le dites souvent. Si vous êtes partis effectivement à la répétition et rentrer à la maison; (on peut avoir  appris qu’il y avait des bandits, des gens qui se sont promenés je ne sais où…)  vous aurez la conscience tranquille parce que vous aurez suivi le programme comme tracé. Votre maman, votre papa ne va pas s’inquiéter en se demandant « Est-ce que ce n’est pas encore ma fille ou mon fils qui est dans cette affaire » ? Non. On ne mélange jamais le sacré avec le péché », a-t-il prêché.

Après cette homélie riche en conseil, les 45 petits chanteurs à l’honneur se sont engagés à servir le Seigneur à travers leur Chœur. Ils ont aussi demandé au Seigneur la grâce d’utiliser leur voix pour sa gloire et pour la paix des hommes.

A la fin de l’Eucharistie, l’Abbé George MAFIKA a félicité les membres des 26 chœurs de petits chanteurs du diocèse qui se sont déplacés jusque LUKANGA pour honorer leurs frères et sœurs. Les cérémonies ont été clôturées par un défilé des petits chanteurs dans les rues de LUKANGA et le partage d’un repas fraternel.  


Publié le: 11/11/2017 à 16h59min36s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur