La suspension du trafic entre Mbau et Kamango impacte négativement sur les activités pastorales et sociales

La suspension du trafic entre Mbau et Kamango impacte négativement sur les activités pastorales et sociales

Publié le: 13/11/2017 à 08h48min51s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Depuis samedi 07 octobre 2017, jour des massacres d’une trentaine de civils sur cette route, l’armée avait interdit à tout civil de fréquenter cette route. Les conséquences fâcheuses se font sentir sur le plan économique, social et sanitaire à Kamango. Une alerte du curé de la paroisse Notre Dame de l’Assomption de Bwisegha-Kamango.

L’abbé Bonaventure KAMALIRO informe que la rareté des produits manufacturés entraîne leur cherté sur le marché parce qu’il est difficile d’atteindre Kamango.

« Sur le marché, les produits ont sensiblement diminué et ils coutent trop cher. Au niveau sanitaire, les structures de santé reçoivent les produits à partir de Beni, de Butembo et de Goma. Maintenant, il n’y a plus de route. Il y a rupture de stock. On risque de connaitre une catastrophe à ce niveau-là », a-t-il indiqué.

L’abbé Bonaventure KAMALIRO plaide pour l’amélioration de la situation sécuritaire pour que la route Mbau-Kamango soit rouverte. Entretemps, notre interlocuteur lance que certaines personnes, piétons et motocyclistes, bravent la route Mutwanga-Mwenda-Kikingi-Kamango. L’objectif étant de ravitailler tant soit peu cette contrée devenue la plus enclavée du territoire de Beni. Long de près de 50 kilomètres, l’axe cité ci-haut est moins sûr à cause du délabrement et de l’insécurité. Mais, il n’y a pas d’autre choix, se résigne l’abbé  Bonaventure KAMALIRO.

La route Mbau-Kamango, environ 75 kilomètres, a été déclarée rouverte pour l’armée depuis le 6 novembre dernier après des violents combats entre militaires FARDC et présumés rebelles ADF. Le porte-parole du secteur opérationnel SOKOLA 1 NORD avait averti que les civils n’étaient pas encore permis de la fréquenter. 


Publié le: 13/11/2017 à 08h48min51s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur