KINSHASA : Le Rassemblement tient à sa manifestation du 30 novembre, malgré l’interdiction des autorités

Publié le: 28/11/2017 à 15h10min20s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Tout ce que l’opposition congolaise craignait est arrivé.  Les marches pacifiques de la majorité présidentielle et de l’opposition sont interdites à Kinshasa par le gouverneur depuis dimanche. Le communiqué du gouvernement provincial motive cette interdiction par la crainte d’une « éventuelle confrontation ».

Cette interdiction tombe au moment où l’opposition avait déjà renvoyé sa manifestation au 30 Novembre 2017. Pour le gouverneur,  le 28 novembre et 30 novembre représentent quasiment la même date. Vu le contexte actuel du pays, il faut éviter la transformation des manifestations dites pacifiques en perturbation de l’ordre publique, explique André KIMBUTA.

Rappelons que la majorité présidentielle comptait manifester pour soutenir le calendrier de la CENI. L’opposition, elle, réclamerait le départ du président à la fin d cette année. Toutefois, intervenant ce lundi sur les ondes de Radio Okapi, le Président du Rassemblement a dit maintenir sa manifestation du 30 novembre. Félix TSHISEKEDI a évoqué le droit constitutionnel à la marche pour justifier sa position.


Publié le: 28/11/2017 à 15h10min20s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur