Goma : Libération de 22 membres de la LUCHA arrêtés le 28 novembre

Publié le: 06/12/2017 à 13h41min12s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Ils sont tous libres depuis 15 heures de mardi 5 décembre 2017. Le parquet de grande instance de Goma qui signe cette libération a constaté qu’aucune charge ne pesait  contre ces militants de la LUCHA. D’autres membres de l’opposition ont été également libérés. Entretemps, à Kasindi, dans le territoire de Beni, onze membres de ce même mouvement citoyen ont recouvré leur liberté.

Selon les militants libérés à Goma, la détention a été difficile à tel point que se laver était devenu très rare au cachot de Mugunga au centre de formation des policiers. Pour Ghislain MUHIWA de la LUCHA, la détermination est toujours au top pour que Joseph KABILA quitte le pouvoir. C’est le 28 novembre dernier que les 22 militants de la LUCHA avaient été arrêtés lors d’une marche dans une rue menant vers le Gouvernorat. Certains opposants arrêtés le 30 novembre ont aussi été libérés aussi ce mardi. Parmi eux, maître SAIDI BALIKWISHA de l’UNAFEC.

Par ailleurs, tous les onze militants de la LUCHA Kasindi qui étaient encore en détention au parquet de Beni ont recouvré leur liberté lundi 4 décembre 2017. Depuis vendredi 1er décembre, ces militants de la LUCHA étaient déjà au parquet de Beni pour instruction de leur dossier. Ils sont arrivés à Kasindi par une caravane motorisée. A cette occasion, les militants de la LUCHA ont encore scandé des chants qui réclament le départ du Président Kabila. Ils ont affirmé qu’ils ne baisseront pas les bras dans les manifestations qu’ils comptent poursuivre selon les normes de la Constitution jusqu’à ce que le Président Kabila quitte le pouvoir.


Publié le: 06/12/2017 à 13h41min12s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur