Diocèse de Bunia : L’Evêché dénonce les tueries et l’incendie des maisons dans plusieurs localités de Djugu

Publié le: 12/02/2018 à 09h53min15s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Dans son homélie à la messe qu’il a dite ce dimanche 11 février, Monseigneur Dieudonné Uringi a appelé le gouvernement central et provincial à protéger les vies humaines qui sont sacrées. Le Pasteur de l’Eglise Universelle à Bunia a également demandé à la population de ne pas céder aux manipulations pour commettre des actes de violence qui risquent d’embraser la province.

L’Evêque du diocèse de Bunia déplore que, depuis le 2 février, des violences sont enregistrées quotidiennement en territoire de Djugu avec comme conséquence les déplacements massifs de la population. Il interpelle les autorités à assurer leur rôle régalien de protection des civils et de leurs biens.

« Nous devons défendre la sacralité de la vie jusqu’au bout. Que les gouvernants puissent jouer leur rôle de protecteur. Ils doivent donc entre présents pour voir ce qu’on peut faire pour arrêter l’hémorragie », a-t-il interpellé. 

Toujours dans son message, Monseigneur Dieudonné Uringi a refusé la thèse des conflits interethniques entre les membres des communautés LENDU et HEMA. Pour lui, il y aurait des mains noires qui entretiennent des violences en proposant aux jeunes de l’argent.

« A tous ces jeunes, qu’ils ne se laissent pas manipuler. Comment expliquer que ces jeunes gens utilisent des Motorola ? Où est-ce qu’ils trouvent ça ? Comment expliquer ça ? Parce qu’ils reçoivent de l’argent à gauche et à droite pour agir.  C’est qu’il y a des manipulateurs quelque part », a-t-il pensé.

A toutes les couches de la population, l’Evêque de Bunia a recommandé de se liguer pour mettre fin aux actes ignobles retardant le développement de cette nouvelle province.


Publié le: 12/02/2018 à 09h53min15s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur