Journée mondiale des malades : L’Eglise est un éternel hôpital de campagne, selon François

Publié le: 12/02/2018 à 15h25min40s

Par Radio Moto Butembo-Beni

La journée mondiale des malades a été célébrée dimanche 11 février. Dans son message pour cette 26e édition, le Pape François a présenté sa vision d’une pastorale de la santé. D’emblée, il présente l’Église comme un éternel «hôpital de campagne», irradié par «la puissance de guérison du Christ».

«Dans les pays où les systèmes de santé publique sont suffisants, par exemple, le travail des congrégations catholiques, des diocèses et de leurs hôpitaux, non seulement fournit des soins médicaux de qualité, mais cherche à mettre la personne humaine au centre du processus thérapeutique et accomplit une recherche scientifique dans le respect de la vie et des valeurs morales chrétiennes», a pointé François.

Le service aux malades comprend plusieurs volets, explique le Pape dans ce message, louant avec attention la générosité «quasi-sacrificielle» de nombreux fondateurs d’instituts de santé catholiques. Après la générosité viennent la créativité, suggérée par la charité, et l’engagement dans la recherche scientifique. 

«Surtout, prévient le Pape, il s’agit de préserver les hôpitaux catholiques du risque de l’entreprenariat qui, dans le monde entier, cherche à faire entrer la protection de la santé dans le contexte du marché», résume le site du Vatican.

Intelligence d’organisation et  charité doivent donc prévaloir afin que le malade soit dignement respecté. En effet, s’il y a quelque chose que Jésus a laissé en don à l’Église, c’est bien sa «puissance de guérison». Depuis 1992 et son institution par le Pape Jean-Paul II, l’Eglise catholique célèbre tous les 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes, la Journée Mondiale du malade. Au niveau du diocèse, plusieurs paroisses ont organisé des célébrations y afférentes ce lundi 12 février.


Publié le: 12/02/2018 à 15h25min40s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur