Corneille NANGAA : « Pas de machine à voter, pas d’élections avant avril 2019 en RDC »

Publié le: 15/02/2018 à 11h12min36s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Corneille NANGAA ne lâche pas la machine à voter. Face aux critiques de la communauté internationale sur l’usage de ce dispositif,  le président de la CENI réagit sur RFI ce mercredi 14 février 2018. Il déclare d’un ton fort qu’il ne se passera pas les élections en RDC en 2018 sans l’usage des machines. Ce, parce que le calendrier électoral a été établi tenant compte de la présence de ces machines.

Corneille NANGAA nuance tout de même qu’un vote électronique n’est pas possible en RDC. Mais, la machine sera utilisée pour imprimer les bulletins de vote pour un vote à papier, tente de persuader le président de la CENI. Sans machine à voter, la tenue des élections risque d’être repoussée jusqu’en Avril 2019, insiste Corneille NANGAA.

« Oui, je suis d’accord avec elle, puisque nous ne pouvons pas organiser un vote électronique au Congo. Ce que nous nous proposons au Congo n’est pas un vote électronique. C’est un vote à papier. Oui, nous allons voter avec papiers, mais nous allons voter avec la machine à voter. La machine va servir juste à imprimer les bulletins de vote au niveau des bureaux. Au-delà des économies que nous réalisons grâce à la machine, il faut reconnaitre que nous avons basé notre calendrier électoral, c’est-à-dire, la tenue du scrutin le 23 décembre sur base des machines. Pas de machines, pas d’élections en décembre. Parce que nous aurons la liste des derniers candidats en octobre. Si nous commandons ces bulletins à partir d’octobre, il faut les commander en Afrique du sud. Il faut les commander et que ca vienne. Et là nous sommes au-delà d’Avril 2019 », a lancé CORNEILLE NANGA.

 


Publié le: 15/02/2018 à 11h12min36s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur