Le dernier bilan de la troisième marche du CLC du 25 février selon la CENCO

Publié le: 28/02/2018 à 17h00min08s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Ce bilan est communiqué dans une déclaration publiée mardi 27 février par la Conférence Episcopale Nationale du Congo, CENCO. Selon le monitoring réalisé par les services du secrétariat général de la CENCO, ce bilan fait état de 2 personnes mortes par balles, 32 blessés dont 13 par balles et 76 interpellations. De 149 marches pacifiques à travers le pays, 66 ont été étouffées dans les enceintes des paroisses, 67 dispersées par balles et gaz lacrymogènes  et 16 n’ont pas connu d’entrave, décrit le document signé par l’abbé Donatien NSHOLE, secrétaire général de la CENCO.

Il s’indigne du fait que pour la énième fois, l’on a constaté la répression des marches pacifiques par les éléments de l’ordre alors que  la liberté d’opinion et de manifestation pacifique est garantie à tout citoyen congolais par la constitution. A travers le même document, la CENCO condamne l’occupation de la Cathédrale  Notre Dame  du Congo samedi dernier par un groupe des jeunes instrumentalisés par certains partis politiques. Elle félicite par ailleurs tous les compatriotes qui se sont mobilisés pour marcher  pacifiquement afin de faire entendre leur voix pour l’avènement d’un état réellement démocratique dans notre pays sans lequel il serait difficile de rêver un développement  qui garantirait le bien-être du peuple congolais.

La CENCO salue enfin  le sens républicain et patriotique des éléments de l’ordre qui ont encadré 16 marches conformément à la loi. La CENCO  se dit engagée au coté du peuple dans la lutte pour l’avènement d’un état de droit. Le regroupement des Evêques et archevêques de la RDC recommande « au peuple congolais de demeurer débout et vigilent et de ne pas céder à peur ni à la résignation ».


Publié le: 28/02/2018 à 17h00min08s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur