Le gouvernement appelé à restaurer l’autorité de l’Etat partout en RDC pour la pleine participation de la femme au développement

Publié le: 09/03/2018 à 13h38min25s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Cette recommandation a été formulée par les femmes au cours des activités officielles du 08 mars qui ont vécu dans  la salle Maria Mama de Butembo.  C’était sous le thème national « investir dans la force productrice de la femme rurale : priorité pour la RDC ». Les locuteurs ont lancé des messages de paix, d’amour, d’autoprise en charge aux participants.

Les locuteurs du jour ont recommandé au gouvernement de restaurer l’autorité de l’Etat partout pour que la pleine participation de la femme au développement soit perceptible, surtout dans les zones rurales. Vers la fin du culte œcuménique, la responsable du service urbain de genre, famille et enfant a lancé que les femmes sont capables de participer massivement à la vie  politique de la RDC, à condition que le pays soit sécurisé. Les participantes à cette grande conférence saluent son organisation. Les membres de la Fondation MBENZE YOTAMA y ont pris part. Elles sont allées chuter la journée par un échange sur les droits de la femme au domicile de monsieur MILTON en cellule FURU.

« Nous sommes tellement joyeuses même s’il a plu. En tout cas, tout marche bien. Le conseil que je peux donner à une femme congolaise est de se respecter d’abord. Qu’elle sache qu’elle a aussi réellement ses droits. Elle ne doit pas se sous estimer. Elle doit aussi comprendre qu’elle est égale à l’homme. Raison pour laquelle nous fondation Maitre Mbenze YOTAMA, nous nous sommes mis d’accord avec toutes les femmes afin de faire évoluer une maman, parce que souvent nos mamans se sont bafouées, minimisées », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, les militants de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo ont choisi de marquer la journée Internationale de la Femme par la réflexion autour du processus électoral. Selon KATEMBO Cosmas, président urbain de ce parti politique, après avoir participé aux activités conjointement organisées par la plateforme des structures féminines, les partisans de l’AFDC ont été sensibilisés sur les différentes étapes des élections en RDC. Il s’est agi de la nécessité de placer les femmes dans différents organes de prise des décisions. Ainsi, avec l’appui de Maître KAKULE KYATSINGE Gilbert, les femmes de l’AFDC ont promis de s’impliquer dans l’avènement d’une démocratie civilisée au pays.


Publié le: 09/03/2018 à 13h38min25s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur