Financement des élections en RDC : Le MLC crie aux manœuvres du gouvernement

Publié le: 02/04/2018 à 08h03min34s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Le Mouvement pour la Libération du Congo dit suspecter des “manœuvres” à travers la décision du gouvernement congolais de refuser le financement  des élections par la Communauté internationale. En effet, le gouvernement a annoncé sa non-participation à la conférence des donateurs, prévue le vendredi 13 avril 2018 à Genève.

Vendredi 30 mars, le MLC a, dans un communiqué, indiqué que la position des autorités congolaises vise à chercher de “contraintes budgétaires” en vue de reporter les élections. “Le refus du financement extérieur des élections cache une manœuvre du gouvernement d’utiliser pour la énième fois le prétexte des contraintes budgétaires comme alibi de report  du scrutin tant attendu.

Le MLC exige à la CENI de rendre public le budget global du processus électoral et son plan de décaissement y relatif, conformément à l’accord du 31 décembre 2016, rapporte le site actualité.cd. Ce parti politique exige du gouvernement la constitution d’une provision trimestrielle au profit de la CENI”, plaide le MLC dans son communiqué signé par Eve Bazaiba, secrétaire général du MLC. Il y a quelques jours, le gouvernement avait annoncé son refus de faire appel à l’aide de la Communauté internationale pour financer les élections prévues en décembre prochain.

A propos de la conférence des donateurs à Genève, le gouvernement a annoncé la création d’un fonds national de solidarité humanitaire, et la mise en place d’un programme de réponse humanitaire de stabilisation et de développement. Ce programme consistera à la mise en place d’un fonds de 100 millions USD sur une période de 18 mois.


Publié le: 02/04/2018 à 08h03min34s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur