Le calvaire des citoyens du territoire de Lubero qui égaré leurs cartes d’électeur

Publié le: 13/04/2018 à 17h16min07s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Dans la partie sud du territoire de Lubero, au Nord-Kivu, les personnes ayant égaré leurs cartes d’électeurs vivent dans l’inquiétude. La plus grande peur pour eux, c’est d’être arrêté par des inciviques, dès lors que dans des contrées, la présence de groupes armés est toujours décriée. Il existe d’autres difficultés auxquelles ces citoyens font face.

Il est par exemple devenu très difficile, voire impossible d’accéder à certains emplois sans cartes d’électeur. La perte d’une carte d’électeur préjudicie un grand nombre de personnes quand il faut voyager.

« Moi, je suis un grand voyageur, je suis de Goma. A l’OPRP, on demande cette carte avec insistance », se lamente un habitant.

Une autre dame qui est dans la même situation s’inquiète : « On n’a plus la possibilité de voyager. Aller à Goma, par exemple, c’est devenu quasiment impossible. Même à Goma, on ne peut pas voyager en dehors de la ville pour plusieurs kilomètres ».

L’antenne de la CENI pour le territoire de Lubero semble apaiser ces habitants. SIKAKULYA Raphaël, chef de cette antenne précise que ceux qui ont déjà perdu leurs cartes peuvent accéder aux duplicata, sauf pour ceux qui se sont fait enrôler doublement.

« La machine pour produire les duplicata n’est pas encore là. Il faut qu’ils patientent ou alors qu’ils se rendent à la police. Ce sont les officiers de police judiciaire qui devront établir des PV de perte de carte d’électeurs. Et ce sont ces PV qui permettront que l’on établisse des duplicata. Ceux qui se sont enrôlés doublement doivent savoir que c’est une infraction », indique-t-il.


Publié le: 13/04/2018 à 17h16min07s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur