La CENCO pas prête à se taire face aux assassinats de prêtres au Nord-Kivu

Publié le: 14/04/2018 à 18h02min52s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Au lendemain de l’assassinat et des obsèques de l’abbé Etienne Sengiyumva, la CENCO relaye le cri de détresse de Monseigneur Théophile Kaboy, évêque de Goma.

Ce dernier fait observer que le Nord-Kivu se sent abandonné de tous, dans l’insécurité comme dans tant d’autres provinces de la RDC où la paix demeure encore un rêve. Le fait que les prêtres soient pris comme cibles, préoccupe davantage les évêques et Archevêques de RDC.

Les princes de l’Eglise Universelle en RDC demandent au gouvernement congolais d’assumer ses responsabilités pour sécuriser toute la population et ses biens. Cette position a été exprimée ce vendredi à Kinshasa par le secrétaire général de la CENCO au cours d’un point de presse.


Publié le: 14/04/2018 à 18h02min52s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur