Père KIZITO : « Le massacre de Kikyo ne peut se passer sous silence… »

Publié le: 16/04/2018 à 15h36min36s

Par Radio Moto Butembo-Beni

La célébration de l’anniversaire des massacres de Kikyo vécu samedi 14 avril 2018.  La journée a commencé par une messe en l’église de la Paroisse Saint Sacrement de Lyambo. La messe a été dite par le Père Curé Kizito NGULIRAHI.

 Il a exhorté les fidèles à ne pas avoir peur de dire la vérité. Il leur a aussi demandé de dénoncer le mal et d’aimer à restaurer la paix en toute circonstance. Pour le président de l’eucharistie, la situation qui s’est présentée le 14 avril 1998 ne peut passer sous silence. Il a souhaité « que l’essentiel soit fait pour que cette journée soit dédiée aux martyrs du Congo depuis 1998 à nos jours ».

Vers la fin de la messe, le responsable du comité des survivants des massacres de Kikyo a fait savoir qu’il existe un rapport judiciaire dressant les circonstances des massacres et le plaidoyer pour le dédommagement des victimes de Kikyo. A noter que les activités de ce samedi se sont clôturées par un concert produit par l’artiste musicien Mayaya Santa tout près du marché de Furu.


Publié le: 16/04/2018 à 15h36min36s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur