Le nombre de pèlerins qui fréquentent le sanctuaire national Bienheureuse ANOALITE va vers la hausse au jour le jour

Publié le: 10/05/2018 à 11h53min51s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Les participants à la session extraordinaire du Conseil d’administration de ce sanctuaire national s’en sont réjouis. Ils se sont réunis la semaine dernière à Isiro. La rencontre a été tenue sous la houlette du Président de la CENCO qui chapeaute aussi cette structure.

Monseigneur Marcel UTEMBI TAPA restitue à Radio Moto Butembo-Beni qu’après l’audition des rapports de travail, une attention particulière a été focalisée sur la promotion du pèlerinage sur le site de Isiro.

« Je suis très satisfait de voir que les fidèles commencent de plus en plus à s’approprier ce patrimoine spirituel par leur pèlerinage au courant de l’année. De manière particulière, c’est le 1er décembre de chaque année, les fidèles viennent nombreux, même les fidèles du diocèse de Butembo-Beni et nous apprécions cet engagement de visiter des lieux saints pour chercher l’abondance de grâces auprès du Seigneur par l’intercession de sa servante, la Bienheureuse Anuarite », se réjouit-il.

Les participants à la rencontre ont aussi planché sur le projet de construction du Grand Sanctuaire Bienheureuse ANOALITE. Ils ont salué le fait que le gouvernement provincial du Haut-Uélé a octroyé à l’Eglise une concession de 12 hectares pour ce faire. La CENCO s’en remet à la générosité dont les fidèles ont toujours témoigné chaque 1er décembre pour construire ce grand sanctuaire.

« Nous espérons que les fidèles vont encore bien s’offrir. Si nous rassemblons des moyens suffisants, les travaux de construction vont directement démarrer », poursuit Monseigneur Marcel UTEMBI TAPA.

Depuis quelques années, la CENCO a déjà décidé que l’aumône du 1er décembre contribue au fonctionnement et à la réhabilitation du sanctuaire national Bienheureuse ANOALITE. Par des collectes au cours des messes de cet anniversaire et à Isiro lors du pèlerinage, les fidèles de Butembo-Beni s’offrent dans le sens d’entretenir ce sanctuaire.


Publié le: 10/05/2018 à 11h53min51s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur