Paroisse Vutetse-Base : Dans un entretien avec les jeunes, l’Evêque interdit la profanation des cimetières et la justice populaire

Paroisse Vutetse-Base : Dans un entretien avec les jeunes, l’Evêque interdit la profanation des cimetières et la justice populaire

Publié le: 15/05/2018 à 11h24min18s

Par Radio Moto Butembo-Beni

L’entretien de Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech avec les membres du conseil paroissial de la Paroisse Marie Echelle de Paradis de VUTETSE-BASE a intéressé plusieurs dimensions socio-pastorales de cette entité du doyenné cathédrale. Tout en encourageant les chrétiens pour leur soutien à cette jeune paroisse de 10 ans, l’Evêque de Butembo-Beni les appelle à abandonner certaines pratiques.

 Déjà à la messe de confirmation qu’il a célébrée samedi dernier, Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech a demandé aux chrétiens d’éviter le fétichisme, la sorcellerie et la justice populaire.

« Dans certains endroits de la paroisse Vutetse-Base, certaines pratiques dépassent vos encadreurs. C’est comme le fétichisme, la superstition et la sorcellerie. Et nous avons appris que parmi les jeunes garons et les jeunes filles, il y en a qui conduisent leurs amis au deuxième monde. Je crois que ce n’est pas faux. C’est une réalité à Vutetse-Base. A ce niveau, je vous demande d’éviter toutes ces mauvaises pratiques », a conseillé l’ordinaire du lieu.

L’ordinaire du lieu déplore aussi la profanation des cimetières. Monseigneur SIKULI PALUKU dit ne pas comprendre l’attitude de certains habitants qui ont décidé d’ériger leurs maisons d’habitation dans les cimetières. Pour lui, c’est un péché de manque de respect aux morts. Monseigneur SIKULI PALUKU estime que personne ne préfère que sa tombe soit détruite. Par conséquent, l’ordinaire du lieu demande à ceux qui ont construit sur les demeures des défunts de revenir à la raison.

« Evitez de profaner les cimetières. Je me demande comment se sentent ceux qui érigent des maisons dans les cimetières. Qui parmi nous souhaiterait qu’après sa mort, les gens viennent construire sur sa tombe ? Je crois que personne ne souhaite que cela lui arrive. Evitez aussi de démolir à chaque fois les maisons de vos semblables et de les chasser. Peut-être qu’on les accuse de sorciers ou de mauvaises gens », a insisté l’Evêque de Butembo-Beni.

Il faut dire que depuis quelques années, le cimetière de VUBANGE a été détruit. Des particuliers y ont érigé des maisons d’habitation, chose qui frise la profanation des tombes dans cette partie de la commune de KIMEMI.


Publié le: 15/05/2018 à 11h24min18s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur