Rutshuru : Les groupes armés se mêlent dans le dossier de la scission du Nord-Kivu

Publié le: 15/05/2018 à 18h19min58s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Et le fonctionnaire délégué adjoint du gouverneur de province à Bambo, dans le territoire de Rutshuru, appelle ses administrés à se réserver d’apposer la signature sur la pétition ou la contre-pétition sur la scission du Nord Kivu.

Isaac KIBIRA justifie cet appel par le souci de la préservation de la paix et la sécurité dans cette partie du territoire de Rutshuru. Selon ce cadre local de l’administration, des groupes armés actifs là-bas  menaceraient les habitats qui tenteraient d’opposer leur signature soit sur la pétition soit sur la contre-pétition.

« Nous sortons d’une mauvaise période avec des tueries ça et là, les gens s’entretuant mutuellement. En entendant parler de cette pétition dans notre coin, nous avons eu tellement peur. Nous en appelons à la prudence par rapport à apposer des signatures sur un tel document. Ce document peut mettre en danger la vie de quelques habitants. Le fait que nous recevons des menaces par appels et messages téléphoniques demandant aux habitants de signer cette pétition nous fait énormément peur. Ces appels viennent des groupes armés. Nous demandons seulement aux habitants de se réserver et de veiller sur leur sécurité », relate-t-il.


Publié le: 15/05/2018 à 18h19min58s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur