Butembo-Goma : Toujours pas de passage sûr pour les camions et motos entre Mighobwe et Bwatsinge

Publié le: 16/05/2018 à 11h23min05s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Cette situation date déjà de depuis une semaine sur cette route nationale numéro 2. Le pont en terre battue sur un sol marécageux a été cassé à la suite de l'érosion. Depuis, un chemin de déviation est actuellement suivi. Petits et gros camions doivent parcourir une pente par des quartiers sur la piste Mighobwe-Bwatsinge via la place publique devant l'église catholique et celle de la CBCA locales.

 C’est aussi une trajectoire dangereuse. Celle-ci est très étroite si bien qu'il est visiblement difficile  à deux véhicules roulant au sens opposé de se livrer passage. D'ailleurs, deux camions de marque FUSO venant de Goma pour Butembo  ont fait un recul précipité sans faire de victimes dimanche dernier en pleine montée.

« Vous savez que la moto est très dangereuse, les véhicules font marche arrière faute de pression. La montée est très surélevée, il n’est pas bon de s’y hasarder. Les autorités devraient tout faire pour réhabiliter la route dans un délais raisonnable, faute de quoi, les gens commettront des accidents mortels à ce niveau », explique un habitant de MIGHOBWE.

Le délabrement de la route Butembo-Goma va au-delà de Katondi. De Kirumba à Butembo, seule une moto est utilisée mais avec plusieurs risques surtout avec des bourbiers sur ce tronçon routier.

« L’état de la route ne permet pas aux engins de circuler, à part les motos. A partir de Katondi, les bourbiers et nids de poules sont parsemés dans l’axe », alerte-t-il.

Entretemps, les engins de l’entreprise JERRYSON CONSTRUCTION en collaboration avec l’entreprise LUBERO BUSINESS SERVICE sont à pied d’œuvre dans l’objectif d’assurer un parcours moins pataugeant sur la route Butembo-Goma.


Publié le: 16/05/2018 à 11h23min05s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur