Rutshuru : L’ICC et le mouvement FILIMBI opposés au sujet de l’entrée des matériaux de construction à Vitshumbi

Publié le: 16/05/2018 à 18h02min43s

Par Radio Moto Butembo-Beni

C’est cette mésentente qui a été à la base de la paralysie des activités socio-économiques dans cette pêcherie située à l’Ouest du Lac Edouard dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu. Les activités n’ont repris que petit à petit l’après midi de ce mercredi 16 mai 2018. L’entité se situe aussi dans le parc des Virunga.

La paralysie des activités était due à l’interdiction, par l’Institut Congolais de Conservation de la Nature-ICCN, de l’entrée des matériaux de construction dans cette enclave. Des centaines d’habitants de Vitshumbi ont défilé à travers les artères de Vitshumbi pour dire non à cette mesure. La marche est partie de l’entrée du village jusqu’au bureau du chef de localité. Boutiques, écoles et marchés sont restés fermés jusqu’en début d’après midi.

La manifestation est revendiquée par le mouvement citoyen Filimbi  En effet, le gouverneur de province du Nord-Kivu avait déjà transmis une correspondance autorisant l’entrée des matériaux de construction dans cette entité lacustre. L’ICC, quant à lui, continue à interdire cette entrée des matériaux.

« La manifestation visait donc de dire non à l’interdiction faite par l’ICCN et oui à l’autorisation du gouverneur », explique KAMBALE AGRIPA de Filimbi-Vitshumbi.

Pour le directeur de communication du parc des Virunga, Vitchumbi n’est pas un village, ni une agglomération, mais juste un lieu de travail.

« C’est une enclave de pêcherie dans laquelle on ne peut pas autoriser des constructions d’immeubles », rétorque Joel WENGAMULAY.  


Publié le: 16/05/2018 à 18h02min43s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur