Nord-Kivu : Les vraies raisons de la suspension momentanée des activités touristiques dans le parc national de Virunga

Nord-Kivu : Les vraies raisons de la suspension momentanée des activités touristiques dans le parc national de Virunga

Publié le: 17/05/2018 à 07h51min55s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Cette  décision de l’Institut Congolais  pour la Conservation de la Nature, ICCN,  a été prise lundi 14 mai 2018. C’était suite à l’embuscade suivie de  la prise d’otage des touristes britanniques  vendredi 11 mai  à Kibumba. Kibumba est une localité du territoire de Rutshuru.

Cette embuscade a couté la vie à MASIKA KATUMWA Rachel, jeune écogarde. Pour  Joël  WENGAMULAY, directeur de communication au sein de l’ICCN, cette suspension va jusqu’au 4 juin 2018, un moment pour cette structure des poursuivre les enquêtes  déjà ouvertes, comprendre les circonstances qui ont causé cette embuscade et prendre des mesures pour que pareille situation ne se reproduise.

 « Nous nous excusons auprès des touristes qui avaient déjà fait leurs réservations. Cependant, cette mesure est une nécessité. L’ICCN est une agence de l’Etat, les agences ont été mobilisées. L’ICCN n’a rien payé pour la libération des touristes britanniques. Nous lançons un appel pathétique à tous nos partenaires», a déclaré Joël WENGAMULAY.

Générer des emplois

Depuis la relance des activités touristiques en 2014, plus 17.000 touristes ont rendu visite au parc avec une qualité d’accueil conforme aux plus hauts standards internationaux. L’activité touristique au Parc National des Virunga génère de nombreux emplois qui sont vitaux pour les communautés riveraines et fait partie intégrante de l’agenda de développement porté par le parc.


Publié le: 17/05/2018 à 07h51min55s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur