Beni : Beaucoup de jeunes gens de Mbilinga n’ont jamais vu de véhicule

Beni : Beaucoup de jeunes gens de Mbilinga n’ont jamais vu de véhicule

Publié le: 11/06/2018 à 17h57min58s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Ce, suite à l’inaccessibilité de ce village situé à cheval entre les groupements MALIO et BASWAGHA-MADIWE à plus au moins 40 kilomètres à l’ouest de BUTEMBO. MBILINGA reste enclavé.

Toutes les routes devant déboucher aux entités environnantes sont à mauvais état. Pour aller à VURONDO, KAHAMBA, KYAVISOGHO, MABUKU, et VISIKI, la moto reste le seul moyen de déplacement. A ces jours, des hommes  tentent de tracer la route entre KIVIRA et MBILINGA. Cette route connue sous le nom de KIDENZEGHU a peu de chance d’aboutir  suite au relief accidenté. Selon des habitants contactés à MBILINGA, les miliciens maï-maï commandés par WERRA SON sont les pionniers de la route de KIDENZEGHU. C’est grâce à ces miliciens que même les motos atteignent MBILINGA. Ils contraignent les hommes à participer aux travaux communautaires.

Pour l’instant, il est difficile pour le véhicule de fréquenter cette route  comparable à un sentier. Et les conséquences de cet enclavement se font sentir sur le vécu quotidien de la population de MBILINGA. Outre l’insécurité, la rareté et la cherté des produits manufacturés, l’évacuation des malades vers d’autres milieux demeure un véritable casse-tête. Epris du développement, des jeunes de MBILINGA s’activent pour participer aux travaux devant faciliter le désenclavement de leur village. Ils appellent à l’aide de bonnes volontés qui peuvent les appuyer par l’achat des machettes, houes, pioches et autres outils de travail.


Publié le: 11/06/2018 à 17h57min58s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur