RDC : Le peuple congolais appelé à « continuer à exiger des élections crédibles dans le respect du calendrier électoral »

Publié le: 04/07/2018 à 13h06min33s

Par Radio Moto Butembo-Beni

A travers leur message ayant sanctionné leur 55e assemblée plénière, les Evêques de la RDC ont formulé un certain nombre de recommandation à différentes instances. Au Président de la République, les Evêques demandent d’assumer ses responsabilités devant la Nation et de prêter oreille aux aspirations du Peuple congolais. Ce, en veillant au respect de l’Accord de la Saint Sylvestre.

Les Princes de l’Eglise Universelle en RDC recommandent au peuple congolais de continuer à exiger des élections crédibles dans le respect du calendrier électoral publié.

« Ne cédons ni à la peur ni à la résignation et encore moins à la violence. Résistons à l’achat de conscience et aux autres manipulations  politiciennes », exhortent les Prélats catholiques.

Ils appellent les jeunes à ne pas se laisser manipuler par ceux qui les incitent à s’enrôler dans les groupes armés. Aux députés et sénateurs, les Evêques demandent de relayer effectivement les aspirations profondes du peuple congolais au changement et de ne pas voter des lois qui ne rencontrent pas le bien du peuple.

Les Prélats catholiques se sont aussi adressés au gouvernement. Ils lui recommandent de mettre en œuvre l’accord de la Saint Cylvestre pour parachever les mesures de décrispation du climat politique.

« Il s’agit notamment des cas des figures emblématiques, des prisonniers d’opinion et des exilés politiques… Il est temps de faire lever les dispositions des Gouverneurs et Bourgmestres qui entravent la liberté de manifestations publiques », poursuivent les membres de la CENCO.

Celle-ci suggère à la CENI de publier le plus vite les listes provisoires qui pourront rassurer que les 6,7 millions d’enrôlés sans empreintes digitales ne sont pas fictives pour apaiser la Nation sur le 1,2 millions de surplus de cartes d’électeurs non utilisées. A l’avis des Evêques, la CENI devrait aussi accepter la demande de l’expertise à mener sur la machine à voter.

Aux acteurs politiques de se concentrer sur la formation des membres de leurs partis et proposer des programmes politiques en privilégiant des débats d’idées. La CENCO appelle les membres des Organisations de la Société civile à demeurer engagés à accompagner la population par l’éducation civique et électorale. Enfin, les Evêques exhortent la communauté internationale à accompagner le processus électoral et de placer l’intérêt supérieur du peuple congolais au centre de tous les négociations.


Publié le: 04/07/2018 à 13h06min33s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur