Massacre des pêcheurs de Kyavinyonge : Le gouvernement provincial du Nord-Kivu dépêche des émissaires à Kampala

Publié le: 10/07/2018 à 12h46min40s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Il faudra l'intervention de l'ambassadeur de la RDC accrédité en Ouganda pour obtenir la libération de près de 100 pêcheurs congolais détenus par la marine ougandaise depuis près d'une semaine. Le gouvernement provincial du Nord-Kivu s’est rendu lundi à Kampala pour cette fin.

 Il s'agira également pour le secrétaire Exécutif Adjoint de la province du Nord-Kivu d'établir les responsabilités autour du massacre des pêcheurs le weekend dernier sur le Lac Edouard. A l’issue de la réunion extraordinaire de lundi à Kyavinyonge, le secrétaire provincial du gouvernement provincial est revenu sur les circonstances de la mort des pêcheurs congolais samedi dernier.

« Il y a eu des représailles de l’armée ougandaise sur des pêcheurs. Le bilan fait état de 12 morts et plusieurs disparus. Le gouverneur nous a demandé d’aller à l’ambassade pour obtenir la libération des pêcheurs », a déclaré PELO KYAKWA.

Pendant ce temps, les familles dont les membres sont portés disparus restent inquiètes. Un rescapé témoigne que les militaires ougandais ont surpris les pêcheurs congolais sur le lac.

 « Ils ont tiré sur nous et certains sont morts. Je suis allé me retrouver à Nyakakoma pour revenir le soir.»

Entretemps, les activités de pêche sont suspendues sur toute l’étendue congolaise des eaux du lac Édouard.


Publié le: 10/07/2018 à 12h46min40s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur