Kasindi : Paralysie d’activités suite à une altercation entre congolais et ougandais à la barrière frontalière

Publié le: 10/07/2018 à 18h14min23s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Les activités socio- économiques ont été paralysées tout l'avant midi de ce mardi 10 juillet 2018 au poste frontalier de Kasindi. Situation consécutive à une altercation survenue à la première barrière à Mpondwe en Ouganda entre un agent du service de migration ougandaise et 3 jeunes congolais, à savoir 2 filles et un garçon, tous, natifs de Kisangani.

Ces derniers se sont opposés à leur arrestation pendant qu’ils détenaient tous les documents migratoires. Il s’est ensuivi un échange des coups entre les parties avant l’interposition de la police ougandaise qui a calmé le jeu. Les jeunes congolais ont été placés au cachot. Réclamant la libération des congolais, les motards et certains jeunes en colère ont barré la route aux ougandais au niveau du pont de la rivière Lubiriha pendant plus de trois heures en fouettant sérieusement  certains d' entre eux.

De l’autre côté, les ougandais ont allumé le feu et passé à tabac quelques congolais qui poursuivent les soins, renseigne la société civile. Par la suite, ces trois jeunes congolais ont été libérés vers midi après des concertations entre les autorités ougandaises et le comité de sécurité de Kasindi présidé par le fonctionnaire délégué Barthelemy SIVAVUYIRWA.

Résultats, le trafic frontalier a repris son cours normal en début d'après midi, précise notre correspondant Héritier NDUNDA qui suivait pour nous la situation.


Publié le: 10/07/2018 à 18h14min23s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur