Kyavinyonge : Le retrait des corps des pêcheurs disparus désormais possible sur le lac Edouard

Publié le: 12/07/2018 à 08h19min23s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Ce mercredi 11 juillet 2018, les pourparlers entre Kinshasa et Kampala ont convenu de cette possibilité du retrait des corps des eaux du lac Edouard. MUHINDO KYAKWA PELO, représentant du gouvernement provincial du Nord-Kivu, il existe des mesures que le comité local de sécurité de Kyavinyonge doit respecter pour éviter de nouveaux incidents sur le lac Edouard.

« Il est prévu une rencontre entre l’autorité congolaise et l’autorité congolaise pour parler de vive voix de cette question des massacres qui se sont produits sur les eaux du lac. Quelques civiles et des autorités militaires directement concernées par les activités sur ce lac », a précisé KYAKWA PELO.

La délégation provinciale du Nord Kivu indique que la question des massacres sera débattue la semaine prochaine, avec précision 18 juillet 2018.  Ces assises se passeront à KASESE, en Ouganda, ont dit les membres de la délégation ce mercredi. C’est après cette rencontre que des pêcheurs congolais et leurs intrants de pêches pourraient être relâchés.

« Nous pensons que d’ici-là, on aura une issue. La marine ougandaise ne s’est pas encore retirée des eaux du lac. Ils doivent rester dans leur zone », a ajouté cet émissaire du gouvernement provincial du Nord-Kivu.

Dans l’entretemps, le comité de sécurité de KAVINYONGE envisage les stratégies de levée des corps de compatriotes morts.

Il est attendu de la rencontre du 18 juillet des mesures adéquates pour juguler la crise ougando-congolaise sur le lac Edouard.


Publié le: 12/07/2018 à 08h19min23s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur