Sans l’opposition, l’Assemblée Nationale vote la proposition de loi portant statut des anciens chefs d’Etat élus

Publié le: 18/07/2018 à 17h59min17s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Ce vote a eu lieu mardi 17 juillet 2018, en seconde lecture. La loi votée est étendue aux présidents de deux chambres du parlement. Les députés de l’opposition ont quitté la salle des pléniers peu avant le vote.

Les opposants ont ainsi dénoncé ce qu’ils qualifient de “passage en force” de la Majorité présidentielle. Une commission mixte paritaire Sénat-Assemblée nationale a été créée pour harmoniser les vues, confient les sources au parlement citées par actualite.cd.

Le média en ligne écrit que 276 députés restés à la plénière ont voté la loi qui faisait objet de débat. Ainsi, les anciens présidents de deux chambres du parlement bénéficieront notamment d’une sécurité permanente, de salaires mensuels, des titres de voyage et d’autres avantages.

En première lecture, le Sénat avait limité la loi exclusivement aux anciens chefs de l’Etat. D’après les modifications apportées par les députés, d’autres personnalités du régime devront bénéficier d’un décret du premier ministre afin de jouir des certains avantages après les services rendus à la nation, mentionne actualite.cd. Il faut noter que, en introduisant ce débat, lundi 16, Juillet, le président de l’Assemblée Nationale avait annoncé que le président Joseph Kabila s’exprime le jeudi 19 juillet devant les deux chambres du parlement.

Ce discours devant le Congrès avait d’ailleurs été annoncé à l’ouverture de la session extraordinaire le 20 juin dernier.


Publié le: 18/07/2018 à 17h59min17s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur