Présidentielles en RDC : Les Evêques plaident la cause de Moise KATUMBI

Présidentielles en RDC : Les Evêques plaident la cause de Moise KATUMBI

Publié le: 08/08/2018 à 08h16min53s

Par Radio Moto Butembo-Beni

L’Eglise du Congo monte au créneau pour dénoncer les irrégularités dans le processus électoral en cours. Le regroupement des évêques ainsi que celui des laïcs plaident pour un processus électoral apaisé.

La CENCO lance un appel pour les élections inclusives et apaisées. Dans leur communiqué rendu public mardi 7 août 2018, les évêques de RDC commentent l’opération de dépôt de candidatures aux présidentielles. Dans l’esprit de l’Accord de la Saint Sylvestre, la Conférence Episcopale Nationale du Congo dénonce un traitement ségrégationniste qui ne se justifie pas à l’égard de Moise KATUMBI. 

Pour la CENCO, le pouvoir affiche une volonté qui tend à exclure certains candidats de la course à la présidence. C’est ainsi que le regroupement des évêques appelle le gouvernement de revenir sur cette décision qui retarde la démocratie. Par la même occasion, la CENCO déplore la violence et les pertes enregistrées à KASUMBALESA suite à cette situation.

C’est ainsi que le Comité Laïc de Coordination, CLC,  s’inquiète du respect des mesures de décrispation politique contenues dans l’Accord du 31 décembre 2016. Le CLC ajoute qu’à quelques heures de la fin de l’opération de dépôt des candidatures, le président fin mandat n’a lancé aucun signe de renoncement au pouvoir. 

Dans son communiqué, le CLC appelle tous les congolais à un engagement patriotique et à des actions concrètes pour sauver la démocratie en RDC.  Enfin, le CLC recommande à tous les citoyens le sacrifice et la privation.


Publié le: 08/08/2018 à 08h16min53s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur