Diocèse de Butembo-Beni : L’abbé Ignace MATSUNGU ouvre solennellement le mois des missions

Publié le: 08/10/2018 à 10h03min49s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Le sanctuaire Saint Francois d'Assise de Kaghuntura/Ph.archive

Le mois des missions a été ouvert  solennellement le dimanche 7 octobre 2018. Au diocèse de Butembo-Beni, la messe pontificale y relative a été dite en la paroisse Mater Ecclesiae de la Cathédrale à partir de 6 heures 30 minutes. Cette Eucharistie a été présidée en Kinande par l’Abbé Chancelier, envoyé de l’évêque de Butembo-Beni. Commentant la parole de Dieu, l’Abbé Ignace MATSUNGU a conseillé à chacun la fidélité à ses engagements, la responsabilité et la proclamation de l’évangile. Avant la clôture de cette eucharistie, le directeur des Œuvres Pontificales Missionnaires, OPM, au diocèse a pris la parole. L’Abbé WAMBEREKI BILONGO Jean a expliqué aux participants le message papal que Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech recommande à ses ouailles. Il est adressé, généralement à chaque fidèle en tant que mission et vie, singulièrement à chaque jeune chrétien appelé à servir Dieu et les autres pour le bonheur de l’humanité, a dit le ministre de Dieu. « Le pape demande aux jeunes de tenir compte du fait que eux aussi sont des missionnaires, puisque notre mission commence par le baptême, annoncer Jésus christ. D’ailleurs avec le saint crème nous l’avons reçu en disant désormais vous partagez les fonctions du christ. Et les jeunes aussi ne doivent pas considérer que l’église, écouter ou aller à la messe c’est une affaire qui concerne les vieux, les vieillards, c’est nous tous qui sommes concernés. Dieu envoie les jeunes et envoie les adultes aussi. »,a confié le directeur des Œuvres Pontificales Missionnaires, OPM, au diocèse a pris la parole. L’Abbé WAMBEREKI BILONGO Jean.  Ce serviteur de Dieu explique que bien servir les autres c’est aussi prier pour eux afin que, à leur conversion, ils conduisent le monde vers le Salut de Dieu. «  En quoi est ce que Dieu nous appelle , il nous appelle à l’annoncer aux autres, à travailler pour le salut des autres, a savoir nous donner nous même pour les autres, et non pas penser que nous sommes dans ce monde en vivant comme si chacun vivait pour soi, sinon le monde n’ira pas loin, si nous n’avons pas cette préoccupation de travailler pour les autres, pour le salut de tout le monde. » a insisté l’Abbé WAMBEREKI BILONGO jean. Ces temps-ci, le synode des évêques pour les jeunes se tient à Rome. Les princes de l’Eglise Universelle réfléchissent sur des orientations à donner aux jeunes afin qu’ils discernent et découvrent leur vocation. Une vocation qui renvoie à ce que les jeunes ne sont pas dans ce monde pour l’ignorance de leur devoir chrétien, celui d’accomplir la volonté de Dieu. Ils y sont, plutôt, pour acquérir des connaissances devant leur permettre d’éviter le risque des démons, des antivaleurs, qui détruisent la voie du Salut, a montré notre source.


Publié le: 08/10/2018 à 10h03min49s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur