Santé : Le chef d’antenne de la CENI/Butembu annonce que les personnes vivants avec handicap se feront accompagnées des personnes de confiance pour voter

Publié le: 09/10/2018 à 18h01min19s

Par Radio Moto Butembo-Beni

La prise abusive des médicaments par les femmes enceintes peut amener à accoucher des enfants handicapés. Avertissement de KATENGE Joseph, directeur du centre pour handicapés physique « Heshima Letu ». Il l’a dit ce mardi 9octobre à l’occasion de la journée mondiale du handicap. D’entrée de jeu, KATENGE Joseph définit l’handicap comme un disfonctionnement d’un membre du corps du à plusieurs causes. Le handicap peut être congénital ou  héréditaire. Le directeur de centre pour handicapés a ajouté que l’on peut devenir handicapé après accident ou suite à des infections. C’est en ce sens que KATENGE Joseph invite tout le monde à consulter  régulièrement  le personnel soignant pour se rassurer de son état de santé.  Par ailleurs,  la chef d’antenne de la CENI a éclairé sur le vote des électeurs handicapés par machines à voter. Georgette KIBENDELWA indique que  cette catégorie d’électeurs, de manière exclusive,  se ferra accompagner par un témoin considéré comme une « personne de confiance"


Publié le: 09/10/2018 à 18h01min19s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur