Mangurejipa : Les Chefs de l’ANR et des Fardc dans les viseurs des operateurs économiques

Publié le: 02/11/2018 à 17h37min03s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Quatrième jour de grève de la FEC Mangurejipa ce jeudi 1er novembre 2018. La population de cette partie du secteur de BAPERE regrette leur sort et demande l’implication de l’état dans ce dossier qui empiète sur le vécu  non seulement  des grévistes  mais aussi de toute la population de la place. Contacté à ce sujet, le président de la société civile Mangurejipa dit être pour la décision de la FEC car dit-il, être au courant de toutes ces manœuvres. MAKOTI ROCKY AZANGIPETA l’a dit au cours d’une interview téléphonique qu’il a accordé à votre radio ce jeudi 1er novembre 2018. Il  rassure tout de même qu’un terrain d’entente est prévu pour vendredi 2 novembre entre la FEC Mangurejipa et la hiérarchie. Par ce mouvement de grève, la FEC Mangurejipa réclame le départ  de l’officier de l’ANR et le commandant TD de la place accusés de calomnier certains opérateurs économique d’entretenir des relations  avec des miliciens. 


Publié le: 02/11/2018 à 17h37min03s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur