Monseigneur Fridolin AMBONGO BESUNGU prêt à poursuivre le combat du cardinal Laurent MONSENGWO

Publié le: 03/11/2018 à 06h38min05s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Pas de crainte pour le nouvel archevêque de Kinshasa à accomplir la nouvelle mission lui confiée. C’est en ces termes que Monseigneur Fridolin AMBONGO BESUNGU réagit avec satisfaction à la décision du Pape François qui a accepté la démission de Son Eminence Laurent Cardinal MONSENGWO PASSINYA. Joint ce jeudi soir par Radio Moto Butembo-Beni, Monseigneur Fridolin AMBONGO BESUNGU se réjouit d’abord du grand travail accompli par son prédécesseur. Le nouvel Archevêque métropolitain de Kinshasa remplace un homme réputé de prendre position plusieurs fois contre le pouvoir. Et Monseigneur Fridolin AMBONGO n’a pas peur des personnes qui s’arrogent le pouvoir de juger les Evêques dans l’exercice de leurs fonctions.  Né le 24 janvier 1960 dans le diocèse de Molegbe dans la province du Sud-Ubangi, Monseigneur AMBONGO fut ordonné prêtre capucin le 14 Aout 1988. Il enseigne la théologie morale à l’Université Catholique de Kinshasa. Avant d’être nommé évêque de Bokungu-Ikela en 2005, Mgr Fridolin AMBONGO a occupé le poste de supérieur majeur des frères mineurs capucins de RDC. Ancien président de la commission Justice et Paix au sein de la CENCO, le nouvel Archevêque avait été élu vice -président de la CENCO en 2016. La même année, il est nommé par le pape François archevêque de Mbandaka-Bikoro.


Publié le: 03/11/2018 à 06h38min05s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur