Depuis Noto, Mgr SIKULI Melchisédech condamne l’impuissance de tous face au massacre de Beni

Publié le: 06/11/2018 à 15h21min46s

Par Radio Moto Butembo-Beni

« Nous en avons assez », a plusieurs fois dit Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech aux fidèles du diocèse de Noto en Italie où il a séjourné la semaine du 29 octobre au 03 novembre 2018. Le Pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni a d’emblée condamné l’impuissance de tous devant les massacres de Beni. Certains participants à ces rencontres ont supputé autour des auteurs de ces tueries. Les uns présumant les conflits interethniques, les autres parlant de la duplicité de certaines multinationales. Monseigneur PALUKU SIKULI a balayé la thèse d’un conflit tribal pour justifier ce qui se passe à Beni. A la fin des rencontres avec ses hôtes dans des paroisses des diocèses de NOTO, CHIUSI, VITERBO, RIETTI, les participants et l’Evêque de Butembo-Beni se sont confié au Seigneur dans l’espérance que ces massacres vont prendre fin bientôt.  Dans l’unanimité, Monseigneur ANTONIO STAGLIANO et les fidèles de son diocèse de Noto ont exprimé leur compassion à l’égard de Monseigneur SIKULI PALUKU et ses fidèles de Butembo-Beni.


Publié le: 06/11/2018 à 15h21min46s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur