BUTEMBO : Des quartiers réputés de « fiefs » pour certains candidats et inaccessibles aux autres

Publié le: 06/12/2018 à 18h40min39s

Par Radio Moto Butembo-Beni

La société civile coordination de Butembo condamne ce comportement affiché par certains candidats. Au cours d’un point de presse tenu  mercredi 05 décembre 2018 au nom de la société civile de Butembo, le deuxième vice-président a appelé les candidats députés provinciaux et nationaux à la tolérance.

Les forces vives locales continuent d’observer, selon elles, des actes ignobles qui frisent des conflits individuels entre candidats ou entre les partisans des candidats. Au cours d’un point de presse, le deuxième vice-président de la structure a recommandé aux candidats la responsabilité. « On ne peut pas vouloir défendre la population, les valeurs et les principes de la citoyenneté tout en les violent », conscientise Elie KWIRAVUSA qui invite également à la tolérance. « Nous avons vu, il y a certains quartiers qui sont inaccessibles tout simplement parce qu’ils sont réputés de fiefs de certains candidats. Nous décourageons ce genre de comportement en vue de faciliter un climat d’apaisement, un climat d’accessibilité pour tous les candidats. Donner à tout le monde la chance de battre campagne partout où il veut », a-t-il conscientisé.  

In fine, la société civile estime que la population devrait prendre la campagne électorale pour un temps de conscience afin de voter utile le 23 décembre 2018.


Publié le: 06/12/2018 à 18h40min39s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur