RDC-Présidentielle : « La CENCO n’a pas de nom à donner » (Mgr Marcel UTEMBI)

Publié le: 11/01/2019 à 09h04min17s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Le président de la CENCO a donné cette précision ce jeudi 10 janvier. Dans le communiqué de la CENCO rendu public ce même jeudi par le comité permanent des Evêques et Archevêques de la RDC, les Evêques mentionnent que les résultats publiés ce jeudi 10 janvier 2019 par la CENI ne sont pas conformes aux données récoltées par la Mission d’Observation Electorale de la CENCO. Au téléphone de RMBB, Monseigneur Marcel UTEMBI note que la CENCO n’a aucun nom du président provisoire à donner.

La lecture de ce communiqué de la CENCO a été faite par le Président de la CENCO au téléphone de Radio Moto Butembo-Beni. « Nous prenons acte des résultats provisoires de l’élection provisoire présidentielle, qui pour la première dans l’histoire de notre pays ouvre la voie à l’alternance au sommet de l’Etat. Cependant, o l’analyse des résultats observés par notre mission, nous constatons que les résultats de l’élection présidentielle tels que publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par notre mission d’observation à partir des bureaux de vote. Au lendemain de cette publication, nous exhortons tout le monde à faire preuve de maturité, surtout à éviter tout recours à la violence. En cas d’une éventuelle contestation de ces résultats provisoires, nous l’exhortons à user des moyens de droit conformément à la constitution et à la loi électorale », a-t-il lu.

A ce stade, les Evêques appellent le peuple congolais à la non-violence. Répondant à nos questions, Monseigneur Marcel UTEMBI TAPA indique que les Pasteurs de l’Eglise de la RDC ne dévoileront pas de nom du candidat président élu si on s’en tient à leurs données de l’observation électorale. « La paix est plus forte que tout. Ca c’est le plus grand don. Nous nous pouvons faire quelque chose pour promouvoir la paix, mais la source principale de la paix c’est Dieu. Demandons au seigneur de nous protéger, de protéger notre pays. Il n’y a pas de nom à donner. Pas de non à donner. La CENCO a joué le rôle d’observation électorale. En tant que tel, nous n’avons pas le droit de publier les résultats », a insisté Monseigneur Marcel UTEMBI.

Au Seigneur Jésus-Christ la suite du processus électoral, chutent les Evêques de la RDC.


Publié le: 11/01/2019 à 09h04min17s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur