Qui a livré TEMBOS YOTAMA aux éléments de l’ordre ?

Publié le: 15/01/2019 à 16h27min56s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Il s’agit d’un espion qui a été proche de  ce membre influent de la Véranda MUTSANGA. C’est ce qu’affirment certains témoins rencontrés à MUTSANGA ce mardi 15 janvier 2019. Entre temps, ils réclament la libération de TEMBOS YOTAMA.

Selon les vérandistes, la taupe venait de passer un bon moment avec TEMBOS avant de le faire arrêter ce lundi 14 janvier. D’autres habitants ont ajouté que les jeunes de la Véranda MUTSANGA se sont saisis de l’incriminé et le retiennent en échange de la libération de TEMBOS YOTAMA. En réalité, la véranda Mutsanga menace également de poursuivre les manifestations jusqu’à la libération de leur leader. Une vérandiste, témoin de l’événement, est revenue sur les faits. « Ils ont embarqué notre Tembos. Ce garçon, nous le connaissons, c’est un bandit de longue date. Ils avaient enlevé aussi papaMali. On leur avait fait de l’argent et sont encore revenus reprendre un autre papa de Monde-juste. On avait tué l’un de ces bandits parmi lesquels un était parti jeter l’arme dans la concession de Mumole avant d’enlever sa tenue et s’en fuir. Et hier quand ils ont embarqué Tembos, ces hommes ont abandonné ce bandit. Quand il voulait se sauver avec un motard, on l’a tiré de la moto. Voilà on est avec lui. Quand ils libéreront Tembos, nous libérerons aussi le bandit-là. Tembos, lui, dit la vérité… Ils n’ont jamais arrêté les bandits qui tuent les gens, mais ils viennent prendre Tembos chez lui. Ils ont détruit la maison jusqu’au plafond à cause de chercher Tembos… », a relaté une vérandiste, témoin des faits.

De son côté, KATSUVA MAOMBI Espoir, épouse de TEMBOS YOTAMA, qualifie l’arrestation de son mari d’arbitraire et de violation de domicile. Elle déplore le vol de ses biens survenu lors de cette arrestation. « En tout cas ils terrorisaient et personne ne pouvait bouger. Il y avait des visiteurs au salon, et jusque maintenant ils sont entre les mains de l’ANR… Pourtant les soldats disent venir protéger les gens et leurs biens ; mais ils sont envoyés dans la mission d’abord affamés. Leur première mission est donc de voler les habits étalés à l’extérieur… Ils ont pillé aussi une valeur de 500 dollars, une boite de bijoux aussi », a-t-elle indiqué.

« Qu’ils se convertissent pour être en mesure de diriger »

Pour l’épouse de TEMBOS YOTAMA, son mari ne mérite pas être privé de sa liberté jusqu’à être transféré  à Goma, loin de sa famille. Ce, au motif d’avoir appelé à une journée ville-morte. « Il n’a aucune faute. C’est pour la vérité qu’il est poursuivi. Et c’est la vérité qui fait mal à ces gens. Il faut qu’ils se convertissent d’abord pour être à mesure de diriger. Mais eux croient que ce n’est pas leur affaire de se convertir. Ils craignent perdre leurs emplois. Pourtant ils naissent sans pouvoir… », Lance l’épouse de Tembos.

Notons que les esprits sont surchauffés à MUTSANGA pour réclamer la libération de ce leader de cette partie de la ville.


Publié le: 15/01/2019 à 16h27min56s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur