NORD-KIVU : Des recommandations de la Société civile pour les bonnes élections à Beni, Butembo et Yumbi

Publié le: 18/01/2019 à 16h12min59s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Ces recommandations sont contenues dans une lettre ouverte au président de la commission électorale nationale indépendante, CENI. Les membres des coordinations de la société civile de Butembo, de Beni ville et territoire tout comme Lubero viennent d’adresser une lettre qui concerne les élections dans les circonscriptions de Butembo-ville, Beni-ville et Beni-territoire.

Réunis le jeudi 17 janvier 2019 à Butembo, les responsables des forces vives de la contrée expriment d’abord  une grande déception de voir les citoyens congolais de Butembo, Beni, Beni territoire en province du Nord-Kivu, et sans doute ceux de Yumbi en province de Maindombe d’être exclus à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018. Les motifs évoqués au soutien de la décision de la CENI, soit la persistance de l’épidémie à virus Ebola et la menace terroriste cacheraient mal les mobiles politiques tendant à exclure les populations des circonscriptions sus-évoquées du jeu politique de notre pays, notent les forces vives. Vu que la CENI vient de programmer les élections des gouverneurs et vice gouverneurs, ainsi que celles de sénateurs au mois de février, alors qu’elle prévoyait les législatives nationales et provinciales pour les circonscriptions de Beni-ville, Beni-territoire, Butembo ville et territoire de Yumbi au mois de mars 2019, les coordinations urbaines de la société civile de Butembo et de Beni, du territoire de Lubero et de Beni font entendre que la décision de la CENI est aussi grave que choquante voire inadmissible qui ne relève que d’une logique de provocation et d’exclusion d’une partie de la population congolaise. Les acteurs de la société civile formulent certaines recommandations.

1. De la CENI : de repousser l’organisation des élections des Gouverneurs, Vice Gouverneurs et des Sénateurs des provinces concernées, à l’occurrence le Nord-Kivu et Maindombe, après les élections législatives nationales et provinciales dans ces circonscriptions et de produire un calendrier clair et précis,

2. Des élus du Nord-Kivu soucieux de l’unité de la province, de suspendre leur participation aux séances des assemblées parlementaires jusqu’à l’élection de leurs Collègues de Beni-ville, de Butembo ville et de Beni territoire ;

3. Des autorités administratives de Butembo et Beni : garantir l’exercice des libertés fondamentales des citoyens et de mettre fin aux arrestations arbitraires et aux intimidations ;

4. Du gouvernement et de la coordination de la riposte à Ebola : de continuer à fournir les informations régulières sur l’évolution de l’épidémie et de prendre des dispositions pour éviter la propagation de la maladie à virus Ebola le jour du scrutin réclamé et à prendre des mesures pour la sécurisation des élections sollicitées.


Publié le: 18/01/2019 à 16h12min59s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur