« TEMBOS YOTAMA privé de ses droits au cachot » (maitre MBENZE YOTAMA)

Publié le: 22/01/2019 à 06h37min08s

Par Radio Moto Butembo-Beni

L’activiste des droits humains, maître MBENZE YOTAMA, se désole de la privation des droits dont est victime TEMBOS YOTAMA. Dans sa déclaration de dimanche 20 janvier, cet auxiliaire de la justice déplore d’abord le fait que TEMBOS n’avait pas été saisi des motifs de son arrestation. Et d’ajouter que la même personne arrêtée est toujours privée de tout contact avec la famille voire avec ses avocats conseils. « Au cachot appelé CHIEN MECHANT à Goma, TEMBOS n’a pas droit aux visites, ni à la nourriture », s’inquiète maître MBENZE YOTAMA. Il réitère que « tous ceux qui ont concouru à l’arrestation de TEMBOS seraient responsables si jamais un mal arrivait à ce soldat du peuple ». « Nous demandons la liberté de TEMBOS YOTAMA sans condition aucune et de tous ceux qui ont été arrêtés avec lui. Nous réclamons le respect des libertés individuelles et la restitution de plus de 500 dollars extorqués lors de son arrestation », écrit maître MBENZE YOTAMA. Cet activiste des droits de l’homme recommande enfin, à l’auditeur militaire de poursuivre les agents de l’ordre qui avaient crépité des balles dans la parcelle de TEMBOS YOTAMA lors de son arrestation pour dissipation des munitions.

 


Publié le: 22/01/2019 à 06h37min08s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur