RDC : FELIX TSHISEKEDI se range dans la ligne de l’exécution intégrale de la l’accord de la Saint Sylvestre

Publié le: 25/01/2019 à 17h51min32s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Dans son discours d’investiture du 24 janvier, FELIX TSHISEKEDI a noté que d’ici quelques matins la justice pourra recenser tous les prisonniers politiques pour leur libération. Pour le cinquième président de la RDC, cet acte pourra s’inscrire dans la logique de la réconciliation nationale afin de permettre à chaque congolais d’apporter sa part pour la reconstruction du pays.

« Chers compatriotes, la force et l’unité d’un peuple repose sur la solidarité et la réconciliation nationale. Aussi, dans le cadre d’une action concertée, nous attendons engager le gouvernement et toutes les autorités coutumières de notre pays à œuvrer pour la paix et la tolérance en vue d’une cohabitation pacifique entre nos différentes communautés. Dans ce contexte, le gouvernement initiera une campagne de sensibilisation de tous les agents d’Etat sur leur responsabilité vis-à-vis de nos populations. Ainsi, le ministre de la justice sera chargé de recenser tous les prisonniers politiques d’opinion ou assimilés sur l’ensemble du territoire national en vue de leur prochaine libération », a-t-il mentionné.

Par ailleurs, FELIX TSHISEKEDI compte former une armée aux valeurs républicaines et dépourvue de toute discrimination ethnique. C’est dans cette optique qu’il a promis offrir aux forces de défense un cadre digne de leur mission, celle de la protection des personnes et de leurs biens. « Les premiers garants de notre cohésion nationale sont nos forces de défense et de sécurité qui assurent un rôle primordial dans la protection et l’intégrité du territoire, ainsi que dans celle des personnes et de leurs biens. Nous leur offrirons un cadre de travail digne de leur mission pour en faire une institution véritablement républicaine. Nos forces de défense et de sécurité doivent être porteuses du dialogue entre civils leurs différents corps de métiers. La gestion de nos forces de défense et de sécurité doit se faire sans la moindre discrimination », a lancé le nouveau président.

Dans son discours, FELIX TSHISEKEDI a insisté sur la réconciliation. Pour lui, les congolais devront oublier les conflits tribaux qui ont longtemps divisé la nation.


Publié le: 25/01/2019 à 17h51min32s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur