BUTEMBO : Des écoliers désintéressés de leur langue maternelle

Publié le: 06/02/2019 à 18h34min34s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Beaucoup d’enfants inscrits dans des écoles privées n’ont pas de notion de base en KINANDE. Constat réalisé par la RMBB dans certaines de ces écoles ce mercredi 06 Février 2019. Ces écoliers, bien que membres de la communauté YIRA, se disent désintéressés du Luyira. Ils expliquent que leurs parents ne les initient pas à cette langue.

Au cours de notre descente, un enseignant a signifié la difficulté pour les enfants de s’en sortir même en Swahili. Pour lui, c’est suite à la tendance des parents d’utiliser le Français comme langue de communication de leurs enfants, même à domicile. Mais,  KAKULE LIKANGALA AHADI,  8 ans, se démarque dans la classe de 4e année primaire dans une école privée de la place. Cet enfant raconte que sa grand-mère l’encourage à parler le KINANDE pour son bien.« Je parle en Kinande avec grand-mère toutes les fois que je quitte l’école. C’est ma langue maternelle », a reconnu cet écolier.

KAKULE LIKANGALA AHADI est revenu sur le genre de conversation qu’il a avec sa grand-mère à domicile à son retour.

Dans son intervention après la messe du dimanche dernier en paroisse Saint sacrement de LYAMBO, l’évêque de Butembo-Beni a encouragé les parents à apprendre à leurs enfants la langue maternelle. Pour Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech, une personne qui ne connait pas sa langue maternelle est considérée comme un arbre sans racines.


Publié le: 06/02/2019 à 18h34min34s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur