Les pratiquantes du NZANGO affectées par la disparition de Maman Sakina BAHATI

Publié le: 08/02/2019 à 17h55min41s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Radio Moto Butembo-Beni a rencontré certaines femmes qui pratiquent ce jeu. Très fatiguée et émue,  MBAMBU KATALIKO, vice-présidente de l’entente, regrette le départ de sa titulaire.

Elle repose désormais au cimetière musulman de KALEMIRE depuis ce vendredi 08 février 2019. Elle, c’est la présidente de l’entente de NZANGO à Butembo. MAMAN  SAKINA BAHATI a quitté la terre des hommes ce jeudi 07 février 2019. La vice-présidente de l’entente de Nzango regrette le départ de sa titulaire.

 « C’est moi et maman Sakina qui avons commencé ce jeu ici à Butembo. C’est elle qui sensibilisait. J’ai moi-même compris que c’est important de la rejoindre. C’était une maman vraiment avec beaucoup de projets de développement. Je ne sais pas vraiment ce qu’elle prévoyait. Elle venait de me demander d’aller chez elle à la maison, elle a des choses à me dire. Voilà elle meurt avant qu’on aie une conversation là-dessus », se désole-t-elle.

Pour sa part, FANY NIVA, coach du club MARANATHA, reconnait en MAMAN SAKINA, une femme conseillère, soucieuse du développement du sport chez les femmes.

« Nous sommes très triste d’avoir perdu Maman Sakina. Elle nous aimait beaucoup et nous formait vraiment très bien. Elle était aimable, conseillère. En tout cas elle nous réunissait beaucoup en cas des problèmes », a reconnu coach.

Notons que MAMAN SAKINA animait les émissions BIBI WA SASA et participait aux émissions des sketchs BWANA KINGA à la RTNC sous station de Butembo.


Publié le: 08/02/2019 à 17h55min41s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur