27e journée mondiale du malade : Mgr Sikuli PALUKU appelle les chrétiens à murir leur foi

Publié le: 11/02/2019 à 17h13min01s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Au cours de son homélie en la cathédrale ce lundi 11 février 2019, l’Evêque de Butembo-Beni a appelé les chrétiens à murir leur foi en Christ pour espérer à une prompte guérison. La célébration de cette journée mondiale est une occasion pour l’Eglise de rassurer le malade de la proximité des personnes qui sont en bonne santé. C’est aussi une occasion de rendre hommage au personnel soignant.

A l’occasion de cette journée, l’Evêque de Butembo-Beni a imploré la guérison divine sur tous les malades hospitalisés et ceux qui sont à domicile, peut-être par manque des moyens de se faire soigner. Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech a élevé cette intention de prière au Seigneur au cours d’une messe qu’il a présidée ce lundi en la Cathédrale. Il était entouré de 5 prêtres dont l’abbé Moïse KANDUKI, paralysé depuis trois ans. Dans son commentaire de la Parole de Dieu de 43 minutes, le Pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni a d’abord rappelé que la mission de Jésus sur terre a consisté en la guérison des malades qu’on lui présentait. Mais, attention, seuls les malades poussés par la foi étaient guéris, a-t-il averti.

« D’ailleurs certains d’entre eux ont seulement touché l’habit de Jésus, et s’en sont sortis guéris. Jésus n’a pas guéris tous les malades, tous les handicapés qui étaient en Palestine. Ceux là qu’il a guéri sont ceux qui sont venus en lui, poussés par leur foi », a prêché Mgr l’Evêque.

Au cours de la même homélie, Monseigneur l’Evêque a mentionné que cette 27e journée mondiale du malade est célébrée dans un contexte particulier où la maladie à virus Ebola gêne le peuple de Dieu. Il a insisté que ceux qui souffrent de cette épidémie soient amenés vers des spécialistes et non vers des charlatans qui se targuent guérir toute maladie.

« Se permettre de soigner les gens qu’ils ne peuvent pas guérir… S’ils sont baptisés, ils s’écartent de la bonne nouvelle de Jésus-Christ », a-t-il interpellé.

Le Pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni a loué le courage de tous les accompagnateurs des malades. « Aidons les malades, c’est une œuvre de miséricorde », a rappelé l’Ordinaire eu lieu. Soulignons que la journée du malade a été célébrée ce lundi sous le thème « vous avez reçu gratuitement, donnez aussi gratuitement ».


Publié le: 11/02/2019 à 17h13min01s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur