RDC-CENCO: les gouvernants de la RDC invités à rompre avec les antivaleurs des anciens régimes

Publié le: 04/03/2019 à 17h21min51s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Les nouveaux gouvernants de la RDC sont invités à rompre radicalement avec les antivaleurs des anciens régimes et donner des assurances concrètes d’une meilleure gouvernance. L’appel est contenu dans la déclaration rendue publique ce lundi 04 Mars par le Comité Permanent de la CENCO réuni en session ordinaire du 27 février au 02 mars 2019 à Kinshasa. 

Dans ce document intitulé « LA VERITE VOUS RENDRA LIBRES », les 21 Archevêques et Evêques membres du comité permanent de la CENCO ont listé certaines attentes du peuple congolais.

Sur le plan politique, ils parlent de l’établissement d’un Etat de droit, la poursuite et le parachèvement de la décrispation du climat politique, le respect strict de la Constitution, l’achèvement du cycle électoral dans la vérité et la transparence.

Au chapitre sécuritaire, la déclaration de la CENCO insiste sur la sauvegarde de l’intégrité territoriale, la protection de personnes et de leurs biens, la sécurisation des frontières et la pacification des zones en proie à l’insécurité et à la présence des groupes armés.

Sur le plan économique, les Evêques plaident pour la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, l’amélioration des conditions de vie de la population, le bien-être effectif de tous par la jouissance des retombées de l’exploitation des ressources naturelles.

Le comité permanent de la CENCO rappelle qu’au moment de la publication des résultats électoraux par la CENI, elle avait noté « un déni de vérité » devant lequel le peuple congolais avait ressenti une profonde frustration. Mais, il conclut que les Evêques et Archevêques promettent poursuivre l’éducation civique et électorale de la population ainsi que l’observation citoyenne des élections.


Publié le: 04/03/2019 à 17h21min51s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur