Une dizaine de membres de la LUCHA dans la rue à Kasindi pour réclamer la paix à BENI

Publié le: 08/03/2019 à 18h04min24s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Marche pacifique de la LUCHA ce vendredi 8 mars 2019 à Kasindi, en territoire de Beni. Evalués à une dizaine, les manifestants avaient pour objectif de dénoncer les massacres des civils.

Avec une lampe allumée, les militants de la LUCHA en ont profité pour lancer au Président de la République que la paix reste la priorité à Beni. Ils demandent aux femmes de s’impliquer dans la lutte pour la restauration de la sécurité à Beni.  Même si cette marche de la LUCHA était annulée la veille par l’autorité locale, les manifestants sont partis du rond-point WANAMAHIKA jusqu’au bureau communal en passant par le carré douanier.

« Nous sommes désolés de voir la population de Beni mourir, jusqu’aujourd’hui les enquêtes n’ont jamais rien révélé comme résultat pour savoir qui tue ; et dans cette insécurité, nos militaires, les agents de la MONUSCO sont morts, mais jamais aucune solution… Nous voulons que le nouveau gouvernement puisse prendre cette préoccupation comme une priorité. Pas toujours des gouvernements qui feront des promesses irréalisables », a lancé DELVAUX KALUBENGE, militant de la LUCHA

A Butembo, des militants de la LUCHA ont aussi marché jusqu’à la marie de Butembo. Ici, un mémorandum a été remis au Chef de division unique à la mairie. Les manifestants ont indiqué à KATSUVA TERYA AWITE Stanislas qu’ils réclament la paix à Beni et qu’un mémorial soit érigé pour ne pas oublier les victimes des massacres.


Publié le: 08/03/2019 à 18h04min24s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur