Butembo-Beni : le carême, une opportunité de se préparer aux bonnes élections (Mgr Sikuli PALUKU)

Publié le: 13/03/2019 à 17h40min48s

Par Radio Moto Butembo-Beni

L’Evêque de Butembo-Beni lance un message pastoral après exactement une semaine de carême à tous les fidèles de son diocèse. Ce, en vue de bien passer ce temps fort  qui sera caractérisé par l’organisation des élections à la députation nationale et provinciale à Beni, Butembo et Yumbi le 31 mars 2019. Selon Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech, les enjeux de l’heure ne sont pas à négliger pour avoir de bons représentants à tous les niveaux.

Il est important que les fidèles se préparent sérieusement à ces échéances électorales, note Monseigneur l’Evêque dans ce message lu par l’abbé Ignace MATSUNGU, son Chancelier.

« Ce message nous invite à être attentifs aux événements du moment et à savoir lire les signes de temps, parce que, compte tenu des enjeux du moment, nous devons voter en conséquence. Il rappelle justement que seule la vérité nous rendra libre comme nous rappellent les évêques, ainsi nous aussi nous devons travailler de sorte que ceux que nous élirons puissent contribuer à transformer ce pays, à le reconstruire et à lutter contre les antivaleurs qui ont été reprochées aux régimes antérieurs, notamment la corruption, l’égoïsme, le népotisme et l’insouciance ou l’incurie par rapport à la paix, à la sécurité de la population et à ses biens », a lu le chancelier.

Toujours dans sa lettre pastorale, Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech rappelle que l’Etat n’est pas une ONG ni une usine.  C’est ainsi qu’il invite à aller voter tout en ayant en tête l’esprit de changement en vue de corriger les erreurs du passé, comme le souligne le message de la CENCO.

« Monseigneur l’Evêque rappelle que l’Etat n’est pas une ONG. L’Etat n’est pas une usine. Pour cela, les fidèles sont appelés à voter des hommes et des femmes qui ont vraiment souci de l’intérêt national, des hommes et des femmes qui sont capables de travailler sans discrimination aucune, des hommes et des femmes qui ont montré déjà par l’expérience du passé, qui sont capables de se donner pour le développement, non seulement de notre diocèse mais aussi de toute la province du Nord-Kivu et de notre pays en général », a-t-il ajouté.

Monseigneur l’Evêque termine sa lettre pastorale en priant pour que, par l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie Reine de la paix, nous accorde par son fils Jésus Notre Seigneur et le Prince de la paix, la paix véritable dans notre diocèse, dans notre pays et dans nos familles. A noter que ce message a été signé lundi 11 mars 2019.


Publié le: 13/03/2019 à 17h40min48s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur