Persistance d’Ebola; une responsabilité partagée entre population, gouvernement, CENI et équipe de riposte (LUCHA)

Publié le: 15/03/2019 à 16h53min19s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Persistance de la maladie à virus Ebola à Butembo. Le mouvement lutte pour le changement LUCHA sort de son silence. Ce mouvement citoyen pense que cette responsabilité est départagée entre population, gouvernement, la CENI et l’équipe de riposte.

La LUCHA s’est ainsi exprimée dans un communiqué de presse signé le 7 mars dernier et dont nous avons reçu copie. Ce mouvement citoyen pense que cette persistance aurait pu être  évitée si la population avait collaboré avec les équipes de riposte de riposte. Aussi, si le gouvernement et la CENI n’avait pas utilisé politiquement  Ebola  pour  exclure  la communauté locale des élections du 30décembre  dernier. Enfin, la LUCHA pense qu’Ebola ne persisterait pas si les entités  touchées n’étaient pas insécurisées  et si l’équipe de riposte avait tenu compte des  propositions  pertinentes  de la communauté en rapport avec la manière dont la riposte était menée sur le terrain.

De recommandation à recommandation

Suite à l’expérience  d’éradication rapide de la maladie à Beni, la  LUCHA attribue toutes attitudes négativistes à cette responsabilité départagée. A ce sujet, LUCHA recommande à la population  de tenir compte de consignes  médicales.  A l’équipe de riposte d’être expéditive dans la réponse  aux alertes et la communication de résultats de test, rendre transparentes, participatives et publiques les mesures de recrutement à différents postes, arrêter  d’utiliser les éléments de l’ordre dans les activités de la riposte, impliquer les personnels soignants locaux  dans les activités de riposte, prendre en considération toutes les propositions pertinentes  de la population. Et aux autorités locales et services de sécurité de rendre publics les résultats  des enquêtes  sur les incendies de CTE Katwa et Butembo pour  juger et punir les auteurs de cet acte et mettre en place un plan général  de sécurité des infrastructures   de la population ainsi que du personnel soignant, chute le document.


Publié le: 15/03/2019 à 16h53min19s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur