RDC : Felix devra se détacher de l’ancien régime pour espérer répondre aux aspirations du peuple (MUKWEGE)

Publié le: 01/04/2019 à 17h52min11s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Le nouveau président de la RDC devra se désolidariser du système de Joseph KABILA pour espérer répondre aux aspirations du peuple. C’est un conseil de docteur Dénis MUKWEGE adressé à Félix TSHISEKEDI au cours de son intervention le 30 mars 2019 dans l’émission 64 minutes de TV5 Monde.

Le congolais prix Nobel de la paix 2018 estime que le peuple veut que justice soit faite après 20 ans de souffrance pendant le règne de KABILA. Le Docteur Dénis MUKWEGE pense que Félix TSHISEKEDI n’a pas intérêt à se salir avec ce système de prédateurs parce que, dit-il, il n’a pas contribué à la souffrance du peuple.

« Le peuple veut finalement que le droit soit dit. Si ce n’est pas fait, ça veut dire ça serait une coalition avec un système d’oppression et de prédation qui a duré 20 ans. Et aujourd’hui ce que nous attendons, nous savons qu’il n’a pas été complice pendant ces 20 ans. Il a les mains propres par rapport à ce qui s’est passé pendant 20 ans. Donc je trouve que c’est une opportunité pour lui de se rallier au peuple, à cette souffrance pour vouloir dire tout simplement il faut que la vérité soit dite pour permettre à ce qu’il y ait une réconciliation, qu’il y ait pardon, qu’il y ait pardon, qui est la paix, qu’on puisse, en fait se projeter dans le futur », a-t-il pensé.   

Pour docteur Dénis MUKWEGE, le système KABILA est un lourd fardeau dont Félix TSHISEKEDI doit, coûte que coûte, se débarrasser avant qu’il ne soit tard. Par conséquent, Docteur réparateur des femmes, comme on l’appelle, note que la RDC a besoin d’un président courageux, capable de faire respecter les Droits Humains afin que ceux qui ont fait souffrir les congolais répondent de leurs actes.

« On ne pourra jamais se projeter dans le futur avec un fardeau très lourd de notre passé, où il y a des familles qui ont disparu, où les enfants ont vu des atrocités, vus leurs parents violés en leur présence… je pense que nous avons la responsabilité de pouvoir dire la vérité par rapport à ça, et il faut avoir un président courageux qui ne peut pas faire une coalition avec les gens qui ont fait souffrir la population pendant 20 ans », a-t-il insisté.

Notons que le docteur MUKWEGE a été primé Prix Nobel de la paix en 2018 pour avoir consacré sa carrière à soigner les femmes victimes des violences sexuelles en RDC.


Publié le: 01/04/2019 à 17h52min11s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur