Le CIDDHOPE plaide pour le lancement des poursuites judiciaires contre le commandant de la force navale de NYAKAKOMA

Publié le: 11/04/2019 à 18h51min06s

Par Radio Moto Butembo-Beni

Le CIDDHOPE Asbl, une organisation de défense de droits humains et de protection de l’environnement demande à l’Auditeur Militaire Supérieur près la Cour Militaire du Nord-KIVU de lancer sans désemparer les poursuites judiciaires contre le commandant de la force navale de NYAKAKOMA.

Ce plaidoyer est contenu dans un communiqué de presse publié par le CDDHOPE le 10 avril 2019. Cette organisation accuse  capitaine MOLINDA BABISHA MUSHIRIKA de harcèlement sexuel, attentat à la pudeur, arrestation arbitraire et menace d’attentat.

Le CIDDHOPE note qu’il est poursuivable des mêmes infractions le commandant DANY, chargé des renseignements militaires dans la même localité. Pour le CIDDHOPE, relever sans délai le Capitaine MOLINDA BABISHA MUSHIRIKA et le chargé des renseignements DANI aux fins de préserver la dignité des FARDC et sauvegarder à la vie des défenseurs des droits de l’homme et des victimes.


Publié le: 11/04/2019 à 18h51min06s
Par Radio Moto Butembo-Beni
Partagez ce contenu sur